Indisponibilité d’une infrastructure de transports : mesurer et réduire les coûts

 
Ce document présente un bilan pour la collectivité d’une défaillance d’infrastructures de transport considérées comme vulnérables, et de mesures permettant d’en réduire le risque d’occurrence. L’évaluation se concentre sur la monétarisation des dommages indirects associés à la dégradation du service de transport pour les usagers dans l’attente du remplacement ou de la remise à niveau de l’infrastructure dégradée. L’étude, basée sur une approche socio-économique, s’appuie sur le modèle de trafic du Commissariat général au développement durable.
 
Deux applications sont réalisées, d’une part, une analyse ex post d’une dégradation du réseau ferroviaire, puis d’autre part, une analyse ex ante d’une coupure routière (un pont) complétée par une analyse coût bénéfice permettant de déterminer l’intérêt d’un renforcement de l’infrastructure face au risque sismique.